Maghrib in Past & Present | Podcasts

À la découverte de copies manuscrites d’une même œuvre : Le ‘Kitâb al-siyar’ de Wisyânî, un auteur Ibâdite Nord-Africain du 6ème AH. / 12ème

March 11, 2021

Episode 113: À la découverte de copies manuscrites d'une même œuvre : Le 'Kitâb  al-siyar' de Wisyânî, un auteur Ibâdite Nord-Africain du 6ème AH. / 12ème

Constituant une ressource appréciable pour les sciences humaines et sociales, les manuscrits berbères écrits en caractères arabes sont répartis un peu partout dans les pays du Maghreb. Un bon nombre de ces manuscrits se trouve dans des bibliothèques publiques mais beaucoup d’autres appartiennent à des particuliers.

 

La journée d’étude organisée par le Centre d'Études Maghrébines en Algérie (CEMA) intitulée: Reflexions autour des manuscrits maghrébins, s’adresse aux chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants qui s’intéressent aux manuscrits. Les approches mobilisées dans les différentes communications programmées dans le cadre de cette journée sont riches et variées par les objets qu’elles traitent. Elles se penchent chacune à leur manière sur l’identification et la conservation des fonds documentaires, la paléographie, la codicologie, l’étude du contenu qui font l’objet de plusieurs branches de savoir telles les humanités numériques qui peuvent offrir des perspectives insoupçonnées.

Dans ce podcast Pr. Ouahmi Ould-Braham nous emmène à la découverte de copies manuscrites d’une même œuvre : le Kitâb al- siyar de El Wisyânî, un auteur ibâdite nord-africain du 6e H. / 12e siècle. Notre conférencier revient d’abord et avec force détails sur le climat socioculturel post-fatimide (11ème /12ème siècle), marqué par les travaux d’un certain nombre d’écrivains et de poètes dont El Wisyânî. Il retrace ensuite la trajectoire de ce manuscrit issu d’une chronique ibadite en vieux berbère (dans ses différentes variantes).

Ouahmi Ould-Braham est qualifié professeur des universités par le CNU et habilité (7e Section, Sciences du langage). Il est aussi un berbérisant reconnu dans son champ de compétences, ayant produit des études sur diverses personnalités, dont l’historien Masqueray, sujet d’une thèse soutenue avec succès, et sur un certain nombre d’objets littéraires ou linguistiques. D’autres investigations l’ont mené vers le berbère médiéval et d’autres encore vers la tradition orale contemporaine. Connu depuis plusieurs années, d’abord pour avoir fondé et maintenu la revue académique Études et Documents Berbères (40 numéros parus jusqu’ici), domiciliée à la Maison des Sciences de l’Homme - Paris Nord et devenue une publication interuniversitaire reconnue. Depuis l’année 2002, il a lancé le « Projet berbère multimédia » qui est en train de générer la préfiguration de la Bibliothèque numérique berbère. Il travaille actuellement sur la valorisation numérique des manuscrits berbères en graphie arabe, un projet qui associera plusieurs établissements de France et des pays du Maghreb.
 
Cet episode s'inscrit dans le cadre du cycle de conférences « Langues et sociétés au Maghreb ». Il a été enregistré à l’occasion de la journée d’études « Reflexions autour des manuscrits maghrébins », qui a eu lieu le 12 février mars 2020 au Centre d'Études Maghrébines en Algérie  (CEMA). Dr. Karim Ouaras,  Maître de conférences à l’Université d’Oran 2 et Directeur adjoint du CEMA a modéré le débat.
 
Nous remercions notre ami Ignacio Villalón, étudiant en master à l'EHESS, pour sa prestation à la guitare du titre A vava Inouva de Idir pour l'introduction et la conclusion de ce podcast.
 

Réalisation et montage: Hayet Lansari, Bibliothécaire / Chargée de la diffusion des activités scientifiques (CEMA). 

 

Podbean App

Play this podcast on Podbean App