Anthropologie, généralisation et identité culturelle

February 7, 2019

Episode 57: Anthropologie, généralisation et identité culturelle

 

Dans ce Podcast, Pr. Hassan Rachik, Anthropologue à la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales Ain Chock Université Hassan II de Casablanca, interroge en profondeur le champ de l'anthropologie dans le contexte maghrébin en mettant l’accent sur les présupposés théoriques des travaux réalisés en la matière. Son argumentation s’articule autour des notions de dispositions théoriques, de dispositions culturelles et de rencontres anthropologiques.

En sciences sociales, et en anthropologie en particulier, les chercheurs utilisent des théories et des concepts pour caractériser des peuples (industrieux, pragmatique, laborieux, négociateur, etc.), leurs cultures (dionysiaque, apollinienne, modérée, excessive, etc.), leurs religions (fanatique, quiétiste, etc.). Ce type de caractérisation et de généralisation assez fréquent mérite d’être interrogé en explicitant et en critiquant ses présupposés théoriques, et dépassé en proposant un mode alternatif de généralisation qui ne met pas tout un peuple, tous les adeptes d’une religion, dans une même catégorie.

La conférence de Pr. Hassan Rachik a été programmée dans le cadre du cycle de conférences « Espaces et territoires au Maghreb » organisé par le Centre d'Études Maghrébines en Algérie (CEMA). Elle a eu lieu le 15 janvier 2019 au CEMA, Oran. Pr. Abdelkader Lakjaa, Sociologue à l'Université d'Oran 2 a modéré le débat.

Nous remercions Dr. Tamara Turner, Ethnomusicologue et chercheur au Max Planck Institute for Human DevelopmentCentre for History of Emotions, pour son interprétation de Sidna Ali du répertoire du Diwan.

Réalisation et montage: Hayet Lansari, Bibliothécaire / Chargée de la diffusion des activités scientifiques (CEMA). 

00:0000:00