La linguistique historique au Sahara

January 23, 2018

Episode 20: La linguistique historique au Sahara

Dans cet épisode, Dr. Lameen Souag, Linguiste, chargé de recherche et directeur adjoint du laboratoire Langues et Civilisations à Tradition Orale (LACITO), CNRS, concepteur du blog Jabal al-Lughat | Climbing the Mountain of Languages, et contributeur au blog Oriental Berber | All about the Berber languages of Tunisia, Libya and Egypt, développe, en se basant sur des recherches de terrain, l’idée que l'histoire d'une langue ne dépend pas que d'une tradition écrite. La linguistique nous fournit des outils pour reconstruire les changements qu'elle a subi et les mouvements de ses locuteurs, ainsi que leurs contacts avec d’autres cultures. Il faut seulement avoir assez de données sur la variation dialectale pour les appliquer. Au Sahara, comme presque partout en Afrique, ces outils n'ont pas été assez mis en valeur, mais les résultats déjà disponibles sont intéressants. Selon Dr. Souag, on peut ainsi montrer, par exemple, que l'amazigh comptait autrefois parmi ses phonèmes un coup glottal (ʔ), préservé comme tel qu'en Maurétanie, et une voyelle antérieure moyenne (é), utilisée encore en touareg et parfois en siwi. L'identification des correspondances régulières nous permet aussi d'identifier les emprunts intra-amazigh et de préciser la source des emprunts de l’amazigh en d’autres langues. Cela expose d'un côté l'influence zénète considérable sur le reste de l'amazigh et sur l'arabe maghrébin, et de l'autre l'ancien gloire du zénaga, qui allait autrefois jusqu'au Niger. La reconstruction des autres familles linguistiques du Sahara est moins avancée, mais elle suggère déjà certaines connexions lointaines. La linguistique historique peut ainsi élucider certains aspects de l'histoire du Sahara.


Ce podcast a été enregistré le 19 décembre 2017 au Centre d'Études Maghrébines en Algérie (CEMA) à Oran, à l’occasion de la journée d'études « L'anthropologie linguistiquedu Sahara » organisée dans le cadre du cycle de conférences « Langues etsociétés au Maghreb ».

Dr. Karim Ouaras, Sociolinguiste, Université de Mostaganem, Directeur adjoint au CEMA et chercheur associé au Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle (CRASC), a modéré le débat.

00:0000:00